Les histoires réactives d'espoir et de désespoir

Deux histoires composent les histoires réactives d'espoir et de désespoir. Ce sont l'histoire de la restitution et l'histoire du chaos. Ils illustrent des réactions contrastées qui diffèrent principalement par la capacité perçue de surmonter la difficulté identifiée par un individu. La restitution (nuances plus claires sur les figures 1 et 2) donne une indication de l’espoir total quant à la capacité de vaincre (souvent par le biais d’une source ou d’un facteur externe). Cela contraste avec le récit chaos (ombrage plus foncé sur les figures 1 et 2) qui n'illustre aucun espoir dans la capacité de surmonter la difficulté identifiée. Le problème de se concentrer sur ce qui était perdu était trop grand ou impossible à récupérer. Par exemple, une identité sociale dominante, telle que l'identité sportive, lors du retour à un niveau sportif antérieur est peu probable. Ces histoires peuvent être consignées sur le MEAH et être représentées par une couverture limitée ou une gamme d'adaptation psycho-émotionnelle et d'espoir. Cela peut rendre ces histoires difficiles à contester.

The reactive stories of hope and despair